Actualités / Sports /
Les filles de Barbusse vice- championnes de France de rugby à 13

La section sportive féminine du collège Barbusse a disputé le titre de championne de France de rugby à XIII, le 13 mai à Aix-en-Provence, et a décroché la médaille d’argent.

PEINE ont-elles eu le temps de déguster leur victoire, que les jeunes Vaudaises, vice-championnes de France de rugby à XIII, étaient déjà sur le terrain d’entraînement en vue d’un autre championnat ; de rugby à XV cette fois-ci, prévu le 3 juin à Valence. “L’an dernier nous avons gagné le titre de championne Sud-Est de la France”, rappellent les filles de Barbusse. Un titre qu’elles vont donc remettre en jeu cette année.

“Ce n’est pas évident pour elles, car les règles du rugby à XV ne sont pas les mêmes et il faut déconstruire ce qu’elles viennent de mettre en pratique. Ça leur demande des capacités d’adaptation, mais c’est aussi un plus, car du coup, elles se préparent pour des doubles championnats”, souligne Denis Régnier, leur entraîneur et professeur d’Education physique et sportive (EPS).

L’ambiance sur le terrain est au beau fixe malgré un vent glacial. Même si, disent-elles, elles se donnent à fond pour les compétitions, elles sont loin d’être crispées lors de l’entraînement.

Valeurs de solidarité

Il faut dire qu’elles viennent de vivre une belle aventure qui les a rendues plus proches et plus soudées. “Quand on est entre nous, on ne se prend pas au sérieux, mais c’est différent quand on est en compétition”. Là, leur désir d’en découdre avec l’équipe adverse prend le dessus : “Dans le jeu, on ne fait pas de cadeau, sur le terrain, on peut s’énerver, par contre après le match, on sert la main à notre adversaire”. Malgré un sport qu’elles estiment “violent et qui permet de se défouler”, elles savent qu’il faut respecter le fair-play.

“Bien sûr que dans le rugby il faut une certaine agressivité. Cela leur permet de s’engager physiquement, mais c’est aussi une belle école pour les valeurs de solidarité et du vivre ensemble”, plaide leur professeur, fier d’avoir conduit ce groupe de seize filles jusqu’à la victoire, avec sa collègue Sandra Maffei.

A l’origine de cette section sportive féminine qui date de 2007, il en souligne les vertus : “Le bilan est positif ; ce sont des élèves que j’accompagne en soutien scolaire et je peux dire qu’elles sont en progression. Le rugby est un sport assez structurant”. Et Denis Régnier de préciser : “cela ne s’est pas fait en un claque- ment de doigts”.

Ces élèves de 4e et 3e à Barbusse, auteurs d’une belle performance, représentent un réel espoir pour le rugby féminin dans le Rhône.

Jeanne Paillard

357 vues

Commentaires

Vaulx-en-Velin > Journal > Actualités > Sports > Les filles de Barbusse vice- championnes de France de rugby à 13