Actualités / Sports /
Bilan et perspectives pour les sports collectifs

Montées, descentes... Panorama des principaux clubs sportifs vaudais après une saison riche en rebondissements.

FOOTBALL

FC Vaulx : tout faire pour remonter

DE MANIÈRE générale, le club a connu une bonne saison, surtout chez les féminines, le futsal et les jeunes.” La déception d’Ali Rechad, le président du FC Vaulx, se situe du côté des seniors : malgré un bon parcours, il n’y aura plus d’équipe 4 l’an prochain “pour deux raisons, l’absence d’entraîneur et le comportement de certains joueurs”. De même, l’équipe 3 descend de PHR à excellence et l’équipe 2 dégringole d’Honneur régional à PHR. C’est la deuxième descente consécutive pour cette formation qui va évoluer l’an prochain avec un nouvel entraineur et un nouveau gardien de but, histoire de “couper cette dynamique”. Quant à l’équipe 1, reléguée en Honneur alors qu’elle évoluait en CFA2, elle sera complètement métamorphosée à la rentrée, avec trois nouveaux défenseurs centraux, deux latéraux et trois attaquants. “Notre objectif, c’est de remonter dans les deux ans et d’arrêter l’hémorragie”, explique Ali rechad. A noter le changement de l’équipe d’éducateurs et l’arrivée d’un nouveau coach, l’ancien joueur pro Karim Bounouara, passé par le FC Vaulx.

M.K

Premiers pas réjouissants en PHR pour l’Olympique

A l'Olympique de Vaulx, la satisfaction est de mise. L’équipe fanion se hisse à la 8e place de sa poule en championnat Promotion honneur régional. “C’est la première année que le collectif évolue en championnat régional, souligne Tazghat Fartas, le président. Je salue le travail effectué par Joseph Gagliano, l’entraineur. Il y a une petite déception au niveau du jeu de nos sportifs. Certains n’ont pas saisi les enjeux de la montée et se sont reposés sur leurs lauriers. Or le niveau régional est plus relevé. Depuis 8 ans, l’équipe fanion est restée inchangée. Même si elle a cumulé les victoires, il faudra du sang neuf”. Le club souhaite recruter un nouvel attaquant et un défenseur. Les pensionnaires du stade Ladoumègue ont toujours à cœur de développer une école de foot. Pour mener à bien ce projet, la formation des éducateurs sportifs reste primordiale. elle permettra aux bambins d’obtenir un meilleur encadrement et donc une meilleure qualité de jeu.

R.C

 

L’US Vaulx poursuit son ascension

 

UNE AMBIANCE comme nulle part ailleurs. L’US Vaulx a des allures de grande famille, c’est ce qui explique le bon bilan du club. Pour preuve, les seniors montent en championnat Promotion excellence. c’est la troisième année que les pensionnaires du stade Aubert poursuivent leur ascension. “Ca a été une saison palpitante, indiquent Roland Thievenaz, l’entraineur de l’équipe une et Fernand Azevedo, le président. Il y a eu un petit relâchement du collectif en milieu de saison, la montée s’est jouée jusqu’au dernier match. Cependant, l’équipe a eu un bon comportement. Le collectif est jeune. La moyenne d’âge est de 24 ans”. A la rentrée, de nouvelles recrues viendront renforcer l’équipe.

Au niveau du club, l’objectif reste inchangé : monter dans toutes les catégories. A partir de septembre, une équipe U19 va être créée ainsi qu’une seconde équipe U15. Le petit club monte et gagne en notoriété, surtout avec son travail auprès des enfants et est reconnu dans toute la région pour la qualité de sa formation. R.C

RINK HOCKEY

 Le ROC, invaincu à domicile

 

Si Le roc a eu un début de saison compliqué à cause de l’arbitrage, de l’aveu du président Paulo Ribeiro, le club de ink hockey a fini avec cinq victoires consécutives. invaincus à domicile, les Vaudais finissent 4e, à seulement trois point du passage en 1ère division. comme deux joueurs quittent le club pour regagner l’Espagne, leur pays d’origine, Paulo Ribeiro et son équipe sont actuellement en recrutement. “On a de sérieuses pistes, notamment celles un joueur Catalan et d’un Asturien, mais nous sommes freiner par un nouveau règle- ment de la fédération”, explique-t-il. Fort d’une centaine d’adhérents dont une moitié de Vaudais, le Roc est un club dynamique avec une équipe 1 “au sang chaud”, comme le souligne le président. normal pour un sport qui a la réputation d’être très latin. M.K

 RUGBY

 Le VVRL à la cote

 

LA SAISON s’est plutôt bien passée pour le Vaulx-en-Velin rugby League avec des belles performances chez les féminines, les poussins, les pupilles et les juniors qui ont manqué de peu la qualification pour les phases finales. ce qui enchante surtout Jacques Cavezzan, figure inconditionnelle du rugby vaudais, c’est la hausse de 12 % des effectifs et les résultats des filles du collège Barbusse, vice championnes de France. Quant à l’entente avec Villeurbanne pour les seniors, elle continuera l’an prochain, avec comme objectif, le championnat de France 2e division. Le gros dossier du VVRL la saison prochaine : l’homologation d’un terrain à Vaulx. M.K

 BASKET

 Partenariat et restructuration au VBC

 

APRES un début de saison plutôt poussif, le bilan est assez réjouissant au VBC. L’équipe fanion masculine, menée par Florent Agneray, se hisse à la 4e place du championnat de NM3. Du côté de l’équipe féminine, les joueuses de Lionel Sarda terminent en 5e place de deuxième division départementale. “Nous sommes à notre place, indique Laurence Jarnieux, la présidente du club. Pour les hommes, l’année a été une période de transition avec de nouveaux joueurs. En revanche, nous avons un gros travail à faire sur le pôle féminin”. Pour ce faire, une entente a été créée avec le club de Bron pour les U11 à U15, elle permet la mutualisation des moyens. concernant les jeunes, le club renforce son école de basket et mise sur la formation des plus petits. Enfin, un partenariat avec l’Asvel a été tissé et permet aux U18 masculins d’évoluer en championnat de France. R.C

HANBALL

 

Cap vers le Nord pour l’Asul VV

“NOUS avons fait une assez bonne saison, mais pas à la hauteur de nos attentes”, assure Marion Grange, capitaine de l’équipe 1 de l’Asul VV Handball. Terminant 2e derrière la formation de Pole Sud (Isère), l’équipe ne monte pas en 2e division. L’an prochain, le staff d’encadrement ne changera pas. L’équipe elle aussi ne devrait pas subir de grande mutation, si ce n’est le départ d’une joueuse et l’arrivée d’une cannoise qui évoluait en D2 et de quelques jeunes du pôle espoir. “Cette continuité est une bonne chose. Nous nous connaissons bien”, constate la capitaine qui aimerait toutefois le renfort de gauchères sur la base arrière. Grande nouveauté pour la saison à venir : les Vaudaises changent de poule. elles n’évolueront plus avec les autres équipes des régions Sud et Sud-est, mais avec celles du nord et nord-est. “Ce sont autant de nouvelles équipes à découvrir.” La réserve quant à elle a fait un bon championnat. M.K

 

Une année de transition au VVHC

LE CLUB de handball masculin est en pleine mue. Après sa descente en n3, l’association sportive est en pleine restructuration. “Nous avons un nouveau bureau et le club se restructure petit à petit”, explique Alen Adjarpasic, le président. Sportivement, l’équipe fanion se hisse à la septième place de sa poule. La descente a entrainé de nombreux départs, toutefois les joueurs menés par Christin Nguelo se hissent en 7e place de tableau. La moyenne d’âge du collectif est jeune et cette saison a permis aux joueurs de prendre leur marque. Pour la nouvelle saison, l’objectif est clair : la montée en N2 ou à minima terminer dans les cinq premières places du championnat. Le VVHC est également connu pour la qualité de sa formation. Les U18 se sont qualifiés pour le championnat de France et évolueront parmi l’élite dès la fin du mois d’août. L’école de hand suit son cours. Un directeur technique a été recruté pour encadrer les U14. R.C

852 vues

Commentaires

Vaulx-en-Velin > Journal > Actualités > Sports > Bilan et perspectives pour les sports collectifs